L'Ile-de-France et les Hauts-de-France confinés dès vendredi pour quatre semaines

·2 min de lecture

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi soir le confinement de seize départements dont toute la région de l’Ile-de-France.

Un nouveau confinement dans seize départements, dont l’intégralité de l’Ile-de-France et des Hauts-de-France, sera instauré dès vendredi soir minuit et pour quatre semaines. «Il y a quinze jours, je vous ai fait part de mon inquiétude (…). Deux semaines plus tard, le constat confirme nos craintes. La progression de l’épidémie s’accélère nettement - 30 000 hier, 35 000 aujourd’hui -, cela s’apparente à une troisième vague alors même que nous approchons de la terrible barre des 100 000 morts», a d’abord expliqué Jean Castex.

"

Freiner mais sans enfermer

"

«Nous découvrons peu à peu que le variant anglais est plus virulent et plus dangereux. (…) Plus inquiétant encore, les arrivées concernent des personnes plus jeunes et en meilleure santé», a-t-il précisé. «Au cours des deux derniers jours, deux nouvelles régions dépassent les seuils. En Ile de France, l’incidence est de 446, avec une augmentation de 20% en une semaine. Il y a ce soir près de 1200 personnes en réanimation en Ile-deFrance», a-t-il ajouté. «Le pic de la deuxième vague a été dépassé». En tout «seize départements - toute l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, en Seine-Maritime et l’Eure», seront concernés par de nouvelles mesures de freinage à partir de vendredi soir minuit et pour quatre semaines.

La logique pour Jean Castex est de «freiner (l’épidémie) mais sans enfermer». Les écoles seront ouvertes et les activités sportives extra-scolaires des mineurs seront autorisées. Les commerces non essentiels seront fermés et les déplacements inter-régionaux interdits. Mais les sorties en extérieur seront possibles dans un rayon de dix kilomètres. Le couvre-feu sera établi à 19 heures à partir de samedi prochain et du passage à l’heure d’été.(...)


Lire la suite sur Paris Match