Confinement : comment faire du vélo à la maison ?

·1 min de lecture

Comment continuer à faire du vélo pendant le confinement, alors que le sport n’est autorisé qu’une heure de sport par jour, dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi ? Pour les amateurs de cyclisme, une seule solution : le home-trainer.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Pédaler sans avancer

Cette machine, qui permet de caler la roue-avant contre un support et la roue arrière contre un rouleau qui crée une résistance, est devenue un accessoire indispensable pour continuer à faire du vélo chez soi, dans son salon ou sur son balcon, puisqu’il permet de pédaler sans avancer.

Le home-trainer s’est démocratisé depuis plusieurs années chez les cyclistes amateurs, notamment pendant l’hiver. Pendant le confinement, il a rencontré un gros succès de vente.

>> LIRE AUSSIDéconfinement : "On n'a jamais eu autant de commandes" de vélos électriques

"Le pédalage est monotone"

"Je fais des sorties beaucoup moins longues, mais ça permet quand même de se maintenir en forme", raconte Antoine, qui s’est converti au pédalage de salon au printemps dernier. Mais il y a quand même des inconvénients : "il n’y a pas de bosses, ni de grandes descentes qui vont te booster. Le pédalage est monotone", poursuit-il.

Sur le home-trainer, l’ennui guette donc le cycliste. Mais désormais, la plupart des machines sont connectées. Grâce à des logiciels et à un écran placé devant vous, vous pouvez voir la route. Et le cycliste de salon peut ainsi se voir en train de pé...


Lire la suite sur Europe1