Confinement: les excès de vitesse se multiplient sur les routes désertes

1 / 2

Confinement: les excès de vitesse se multiplient sur les routes désertes

Les routes désertées par la circulation automobile depuis le début du confinement donnent de mauvaises idées à certains conducteurs. Les forces de l'ordre, mobilisées en particulier pour le contrôle des attestations dérogatoires pour les sorties autorisées, signalent en effet une multiplication des grands excès de vitesse. 

C'est justement lors des premières opérations de contrôle que les gendarmes ont remarqué des vitesses plus élevées que d'habitude, explique Olivier Faure, capitaine de l'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l'Essonne, au Parisien.

Des grands excès de vitesse plus fréquents

De quoi justifier la reprise des opérations de lutte contre les excès de vitesse, avec de nombreux automobilistes rapidement pris dans les filets des gendarmes. "Une douzaine de vitesses supérieures de 40 à 50km/h à la limitation autorisée" est relevée en moyenne tous les jours d'après le capitaine de l'Escadron, avec "six vitesses supérieures de 50km/h à la limitation", soit plus qu'en temps normal.

Samedi dernier notamment, deux motards se sont faits remarquer avec des vitesses mesurées à 188km/h et 255km/h sur une route limitée à 90. "Les deux motos ont été saisies dans l'attente du jugement des deux hommes", note Le Parisien. Au total, quatre permis ont été suspendus ce jour-là, après les quinze de la veille.

En Vendée, les gendarmes s'indigent aussi du comportement de certains automobilistes.

"Depuis le début...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi