Confinement : comment les entreprises à l'arrêt peuvent-elles éviter la faillite ?

·1 min de lecture

Depuis le début de la 2e vague de l'épidémie de coronavirus, certaines entreprises sont très touchées par les restrictions mises en place. Alors que l'activité de certaines est à l'arrêt complet, les professionnels craignent donc des faillites, d'autant plus qu'aucune date de réouverture n'a pour l'instant été annoncée. Mais des solutions existent pour tenter d'éviter le pire, a rappelé vendredi Nathalie Carré, en charge de l'entreprenariat à la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), invitée de La France bouge.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 13 novembre

"Ce n'est pas la première crise que les entreprises peuvent vivre", rappelle Nathalie Carré, évoquant notamment une étude menée sur trois périodes de très forte récession, et dont ressort qu''il y a une méthode plus efficace que les autres" pour éviter les faillites. Cette méthode, précise-t-elle, développe une approche double. Premièrement, "optimiser l'efficience opérationnelle", et deuxièmement "investir dans le marketing". 

Optimiser les ressources

Concernant l'efficience opérationnelle, il faut voir "comment on peut améliorer ses process, pour éliminer toutes les tâches inutiles, ou digitaliser un certain nombre de tâches et gagner du temps". Nathalie Carré précise que "ce n'est pas supprimer des postes, mais optimiser les ressources". 

Dans le cas d'une salle de sport par exemple, Natalie Carré conseille donc aux gérants et leurs collaborateurs de "prendre une feuille et ...


Lire la suite sur Europe1