Confinement : les Ehpad ont "trouvé le bon équilibre entre la sécurité et la liberté", estime le président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées

franceinfo
·1 min de lecture

Même si les Ehpad ont "trouvé le bon équilibre entre la sécurité et la liberté", "nous ne garantissons pas la sécurité totale" des résidents, déclare sur franceinfo samedi 31 octobre, Pascal Champvert, président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées (l'AD-PA). Les visites seront autorisées en maison de retraite et en Ehpad lors du nouveau confinement, contrairement au printemps, avec un protocole sanitaire strict. Le président de l'AD-PA alerte également sur la situation des aides à domicile qui "n'ont aucune augmentation, pas d'aide psychologique, et dont le matériel de protection n'est pas remboursé".

franceinfo : Ce nouveau confinement va-t-il mieux se passer que le premier dans les Ehpad ?

Pascal Champvert : Nous avons des préconisations du ministère qui sont assez précises. Elles sont prises depuis la fin du mois d'août. Le vrai point noir aujourd'hui en matière d'aide aux personnes âgées, ce n'est pas dans les établissements, c'est l'aide à domicile. Parce que dans les établissements, nous avons du renfort de professionnels, on peut augmenter les budgets pour recruter le personnel supplémentaire qui nous manque. Nous allons avoir des soutiens psychologiques pour les salariés. Et puis, ils ont eu sur la fiche de paie du mois d'octobre, les revalorisations salariales du Ségur de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi