Le confinement a donné à des milliers de citadins l'envie de fuir Paris

Après le confinement lié à l’épidémie de coronavirus, 200 000 familles auraient décidé de migrer hors des grandes villes dans les prochains mois, selon une étude de la Fédération nationale de l’immobilier. Direction les villes moyennes comme La Rochelle, où ceux qui y vivent déjà confirment que le quotidien est beaucoup plus agréable. 41% des Français disent vouloir s’installer dans des villes moyennes et s’essayer au télétravail. Phénomène durable ou éphémère ? A Sens, dans l’Yonne, Paris n’est qu’à 125 km et 55 minutes en train. Pendant le confinement, les recherches de logement ont bondi de 81%. Les habitants de la région comprennent que des Parisiens veuillent venir s’installer près de chez eux. "Plus il y aura de monde, plus il y aura de commerces", estime une Bourguignonne. "Mais ça fera monter les prix", renchérit une autre. Cet exode rural inversé va-t-il durer ou est-ce seulement une poussée de fièvre ?