Confinement : "Depuis quatre jours maintenant on a une activité normale, ce qui n'était pas arrivé depuis des mois", se réjouit le Samu de Haute-Garonne

franceinfo
·1 min de lecture

"Depuis quatre jours maintenant on a une activité normale, ce qui n'était pas arrivé depuis des mois", s'est réjoui lundi 9 novembre sur franceinfo Vincent Bounes, patron du Samu de Haute-Garonne alors que la tension dans les services hospitaliers reste forte. Lundi matin sur France Inter, Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), a lui évoqué une "amorce de fléchissement" dans la progression de l'épidémie de Covid-19 pour la région Île-de-France. La veille, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait évoqué un "frémissement" et "une forme de ralentissement".

franceinfo : Qu'en est-il en Haute-Garonne ? Les chiffres sont-ils encourageants ?

Vincent Bounes : Oui, depuis quatre jours maintenant on a une activité normale. Ce qui n'était pas arrivé depuis des mois. Quand je dis normale, je veux dire comparable à celle de l'année dernière à la même saison. Donc oui effectivement, il y a un frémissement vers le mieux et heureusement. Pour vous donner un ordre de grandeur : le SAMU 31, c'est à peu près 1 000 appels par jour. Au plus fort de l'épidémie, on est montés à 4 000/5 000 appels par jour. Là, actuellement, sur le mois d'octobre, on était plutôt à 1 200/1 300 appels, donc une progression de 20 à 30%. Là, le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi