Confinement : la Corse transformée en île déserte

L'Île de Beauté n'a peut-être jamais aussi bien porté son nom. Depuis 42 jours, et la mise en place des mesures de confinement pour faire barrage au coronavirus Covid-19, la Corse vit comme suspendue. L'île a été l'un des premiers territoires touchés par l'épidémie, avec des cas découverts il y a deux mois vers Bastia (Haute-Corse). Depuis, la région est comme coupée du monde, rendue à la nature. Mais ce n'est qu'une impression. "Il y a plein de barrières qui ont sauté" "Depuis le confinement, il y a plein de barrières qui ont sauté. Je me suis dit, après tout, pourquoi je ne ferais pas une vidéo", explique Josette Belfato, qui habite Nonza, en Haute-Corse. Depuis plus d'un mois, elle fait le lien en direct sur son téléphone avec les autres habitants restés sur le continent. "Je leur montre leur maison, la plage, les endroits qu'ils aiment." Dans son village, seulement 40 personnes vivent à l'année, souvent des gens âgés.