Coronavirus: Une policière grièvement blessée en voulant faire respecter le confinement

Le HuffPost avec AFP
Plusieurs policiers ont été agressés à Beauvais durant un contrôle mené dans le cadre des mesures de confinement face à l'épidémie de coronavirus (image d'illustration).  

POLICE - Elle se trouve dans un état grave. Selon plusieurs médias dont en premier BFMTV, une policière de 23 ans a été victime d’une violente agression mardi 24 mars à Beauvais, dans l’Oise, alors qu’elle procédait à un contrôle dans le cadre des opérations d’application des mesures de confinement face à l’épidémie de coronavirus

Dans un quartier difficile de la ville, la cité des fleurs, et alors qu’elle tentait de contrôler un groupe d’une dizaine de jeunes gens attroupés, elle a reçu une brique en pleine tête. Prise en charge par des pompiers et héliportée vers le CHU d’Amiens, elle se trouve dans un état grave mais stable, sans toutefois que son pronostic vital soit engagé. 

Deux policiers municipaux présents sur la même intervention ont également été frappés, précise le quotidien local Le Courrier Picard.

“Ce soir, mes pensées vont à cette policière grièvement blessée, alors qu’elle était engagée pour nos protéger”, a réagi le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. “Tout est mis en œuvre pour que ces actes gravissimes ne restent pas impunis”, a-t-il ajouté, rappelant sa “solidarité” avec les policiers français. 

“Je n’ai pas les mots”, a déclaré de son côté la maire de Beauvais, là encore sur Twitter. “C’est intolérable et je souhaite que l’auteur des faits soit sanctionné par la justice. Cela ne doit pas être pardonné. Cela doit être puni. J’apporte mon soutien aux famille des agents.” 

Retrouvez cet article sur le Huffington Post