Confinement et continuité des soins : "Venez dans nos cabinets et laissez-nous rentrer chez vous", plaide l'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes

franceinfo
·1 min de lecture

Il faut continuer de se soigner malgré la progression du Covid-19 en France, alertent les professionnels de santé qui travaillent en cabinet. "Venez dans nos cabinets et laissez-nous rentrer chez vous", a insisté ce lundi 2 novembre sur franceinfo Pascale Mathieu, présidente du Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes.

>>> Covid-19 : suivez les dernières actualités en France et dans le monde via notre direct.

franceinfo : Peut-on perdre tous les bénéfices médicaux en annulant plusieurs rendez-vous ?

Pascale Mathieu : Absolument. Dans le cadre d'une épaule opérée et d'une perte d'amplitude, les exercices sont fondamentaux et on progresse au fil des semaines, il y a des paliers à respecter. En neurologie, quand vous avez été victime d'un AVC (accident vasculaire cérébral), tout ce que vous ne récupérez pas dans un certain temps est beaucoup plus long à revenir après. C'est pareil pour les scléroses en plaque. Il y a aussi une attention particulière à avoir pour le maintien de l'autonomie des personnes âgées.

Qui sont les patients qui annulent ?

Nos soins ne se font pas qu'en cabinet. Il y a aussi des soins à domicile. Beaucoup de kinésithérapeutes se déplacent pour des patients qui sont dans un état de grande fragilité. Certains n'ont pas voulu ouvrir leurs portes lors du premier confinement parce qu'ils étaient inquiets. Il faut qu'on les rassure en leur disant qu'on a les moyens de les protéger.

Ce qui m'inquiètent aussi ce sont les Ehpad (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi