Confinement : des commerçants posent nus pour se faire entendre

La séance photo est plus ou moins audacieuse. À Baume-Les-Dames (Doubs), trois commerçants posent nus pour alerter sur leur situation économique de plus en plus difficile depuis ce second confinement qu'ils subissent de plein fouet. "On avait déjà fait une vidéo sur notre commerce qui était plutôt morose pour faire comprendre aux gens que la situation était grave. On se dit que maintenant, on n'a plus rien à perdre, donc faut le prendre plutôt avec le sourire", confie Frédéric, cogéant d'un magasin de sport. Provoquer l'émotion Ces commerçants souhaitent éveiller les consciences sur les réseaux sociaux avec un slogan dénudé de toute ambiguïté : "Quitte à être mis à poil par le Covid, je préfère le faire moi-même". Les photographies ont été reprises des centaines de fois sur les réseaux sociaux. Exprimer leur ras-le-bol, marquer les esprits... communiquer sur Internet est devenu un incontournable pour provoquer l'émotion. Mais les commerçants souhaitent avant tout pouvoir rouvrir dès le 1er décembre.