Confinement : les catholiques demandent le retour de la messe

Dimanche 15 novembre, sur le parvis de l'église Saint-André de Bordeaux (Gironde), des catholiques ont prié pour faire entendre leur revendication. Privés de messes depuis le reconfinement, les fidèles réclament un assouplissement des règles et manifestent leur incompréhension. "Il y a pas de foyer infectieux dans les églises, les règles de santé sont tout à fait respectées", affirme une catholique. "Le culte catholique se vit à la messe [...] les sacrements nécessitent une présence physique", confirme un autre. Recueillement individuel "On ne voit pas en quoi on peut attraper davantage le coronavirus à la messe qu'à la caisse d'un supermarché", confie une fidèle venue manifester devant une église de Bougival (Yvelines). Les églises restent ouvertes pendant le confinement pour le recueillement individuel ; insuffisant pour les fidèles qui, sans messe, se disent privés de leur liberté de culte.