Confinement : des catholiques demandent au Conseil d'Etat de lever l'interdiction des messes

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

En mai, le Conseil d'Etat avait donné raison à des requérants qui souhaitaient une accélération de la reprise des cérémonies religieuses en public.

Cinq évêques ont annoncé, lundi 2 novembre, avoir déposé des recours devant le Conseil d'Etat pour lever l'interdiction des messes prévue par le reconfinement. Ces démarches, engagées avec les Associations familiales catholiques (AFC) et plusieurs particuliers, visent à signifier que l'"interdiction de la pratique religieuse, c'est la liberté de culte que l'on ne respecte pas", selon leur tribune publiée par Le Figaro.

Les évêques signataires sont ceux de Bayonne, de Montauban, d'Avignon, de Saint-Pierre et Fort-de-France et de Fréjus-Toulon. Parmi les particuliers mobilisés figurent l'entrepreneur Charles Beigbeder ou encore le comte de Paris, Jean d'Orléans.

"Ce nouveau confinement, nécessaire pour se protéger du virus, est un temps particulièrement difficile et anxiogène pour beaucoup, argumentent les auteurs de la tribune. Les messes constituent un des rares moments où les fidèles viennent reprendre force et courage pour le supporter. En interdire l'accès, c'est la double peine pour les catholiques, si éprouvés dans leur foi. Ne les privons pas de ces espaces de ressourcement."

Déjà des recours au printemps (avec succès)

Interrogé, le Conseil d'Etat a confirmé que "plusieurs recours en ce sens ont en effet été (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi