Confinement : les brasseries à l’agonie

C’est une situation inédite mais dramatique qui a lieu dans cet entrepôt de Bletterans dans le Jura. En l’absence de clients et donc de ventes, un million de litres de bière artisanale reste stocké. Habituellement, il n’y a jamais plus de 2 000 fûts en stock, actuellement près de 23 000 n’ont toujours pas trouvé preneur. Une partie d’entre eux arrivent bientôt à leur date de péremption et l’espoir de trouver un acheteur reste maigre. Malgré le début du déconfinement dans le pays le 11 mai prochain, les restaurants et bars vont rester fermés. La livraison comme échappatoire Pour tenter de continuer à faire tourner un commerce en grande difficulté, certains brasseurs adaptent leur mode de fonctionnement. Ils optent notamment pour la livraison de bières à domicile. "C’est ma survie actuelle, ça permet au moins de couvrir une partie des charges", explique Julien Cêtre, propriétaire de la brasserie Vachement Jura.