À Avignon, les libraires en colère vendent leurs livres devant la Fnac

·2 min de lecture
Une action marquante des libraires avignonnais pour dénoncer la concurrence déloyale exercée par la Fnac (illustration) (Photo : ALAIN JOCARD/AFP via Getty Images)
Une action marquante des libraires avignonnais pour dénoncer la concurrence déloyale exercée par la Fnac (illustration) (Photo : ALAIN JOCARD/AFP via Getty Images)

Excédés de constater que l’enseigne de grande distribution culturelle était autorisée à rester ouverte, alors que leurs commerces s’étaient vus imposer une fermeture pour cause de confinement, les gérants de quatre librairies avignonnaises ont organisé une action des plus symboliques...

Les libraires indépendants ne décolèrent pas ce vendredi, après l’autorisation exceptionnelle accordée aux enseignes de grande distribution culturelle (parmi lesquelles la Fnac ou Cultura) de rester ouvertes malgré les mesures de confinement entrées en vigueur dans la nuit du 29 au 30 octobre.

Partout en France, des recours ont été déposés et certaines actions individuelles ont été menées pour dénoncer cette concurrence déloyale (plusieurs librairies ont ainsi choisi de braver l’interdiction en ouvrant leurs boutiques ce vendredi matin). À Avignon, quatre libraires ont particulièrement marqué les esprits en installant un stand de vente de livres... devant les portes du magasin Fnac situé en centre-ville !

Quelles seront les conséquences de la grogne des libraires ?

“La Fnac peut vendre ses livres. Eh bien nous, nous venons vendre les nôtres devant chez elle, vu que nous n’avons pas le droit d’ouvrir nos librairies”, s’est justifié l’un des professionnels dans une déclaration relayée par Le Dauphiné Libéré. D’après le quotidien régional, le stand improvisé a connu un certain succès, notamment grâce à des clients fidèles, venus soutenir leurs libraires favoris.

Reste désormais à savoir quelles seront les conséquences de la grogne des libraires indépendants et des actions ponctuelles menées en ce premier jour de confinement. Selon Europe 1, le gouvernement aurait ainsi décidé lors d’une réunion de crise tenue ce vendredi après-midi d’imposer à la Fnac et à la grande distribution la fermeture de leurs rayons livres !

Ce contenu peut également vous intéresser :