Confinement : au zoo de la Palmyre, la vie continue sans visiteurs

Sébastien Baer

Sur la table du vétérinaire, une petite chauve-souris attend d'être auscultée. Avant cela, il faut l'endormir. "On l'endort avec du gaz, explique Thierry Petit. Les roussettes sont très réceptives à ce gaz et ça va être très rapide." Le vétérinaire du zoo de la Palmyre (Charente-Maritime) s’inquiète du retard de croissance de cette roussette de Rodrigue. Après l’examen médical, il en profite pour réaliser quelques tests. "On va prélever du sang, on verra si elles ont été en contact avec certains virus. C'est la façon dont on fonctionne, on fait ce qu'on a à faire, et quand on a les animaux sous la main, on en profite."

>> Coronavirus : les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct.

Ce sont 1 600 animaux qui vivent sur les 18 hectares du parc. Malgré le confinement lié au coronavirus, ils continuent leur vie, sous l'oeil des salariés du zoo. Dans l’enclos des singes, les chimpanzés guettent l’arrivée du soigneur et de son seau de granulés. Les singes, dont le patrimoine génétique est très proche de celui de l’homme, sont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi