Confinement allégé : voici ce qui change (et ce qui ne change pas) à partir d'aujourd'hui

·1 min de lecture

La première étape de l'allègement du confinement, annoncée par Emmanuel Macron puis précisée par le Premier ministre, Jean Castex, entre en vigueur samedi. Réouverture des commerces non-essentiels, nouvelle distance maximale de déplacement… Europe 1 fait le point sur ce qui change dès aujourd'hui.

C'est la première des trois étapes du déconfinement qui s'amorce : dès samedi, après près d'un mois de reconfinement et décidée par Emmanuel Macron le 28 octobre dernier en raison d'une recrudescence de cas de Covid-19, la vis se desserre légèrement pour les Français. Désormais soumis à un confinement allégé, ils pourront par exemple se rendre dans les commerces jugés non-essentiels, mais leurs déplacements seront encore contraints et une attestation demeurera obligatoire pour les sorties. On fait le point sur les changements qui interviennent dès ce samedi, mais aussi sur les restrictions qui restent en vigueur.

Ce qui change

Réouverture des commerces "non-essentiels" : "Les attentes étaient fortes", a rappelé le Premier ministre, Jean Castex, confirmant jeudi la réouverture des commerces fermés jusqu'ici, car jugés non-essentiels. Magasins de jouets, librairies, salons de coiffure, rayons fermés dans les grandes surfaces… De nombreuses enseignes rouvrent leurs portes, samedi, avec toutefois l'impératif de respecter un certain protocole sanitaire.

Une limite d'un client pour 8 m² est instaurée, et s'applique à la surface de vente totale. Une famille comptera pour une personne. Comme depuis le précédent confinement, du gel hydroalcoolique devra obligatoirement être mis à disposition de la clientèle à l'entrée du commerce, et un sens unique de circulation et un renouvellement régulier de l'air est recommandé. Pour répondre à ces attentes, les commerces s'organisent pour mettre (...)

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :