Confinement : un air de vacances dans les résidences secondaires des Alpes-de-Haute-Provence

Un couple de Marseillais est venu se mettre au vert dans leur résidence secondaire, pour la durée du confinement. "On ne serait venu peut-être que pour les vacances scolaires, mais comme tout a été bouleversé, on a dit ‘on s’en va et on restera tranquille ici à Entrages (Alpes-de-Haute-Provence)", explique Cathy Mentil, retraitée. "On se croit en vacances" En famille, des actifs parisiens ont trouvé refuge dans la région. "On se croit en vacances. L’avantage qu'on a ici, c’est le cadre (…) on peut aller se balader à droite à gauche dans la montagne", se réjouit Gauffrey Beil, qui travaille dans l’Éducation nationale. En revanche, un propriétaire de gîtes a vu toutes les réservations s’annuler pour les quatre prochaines semaines. Il reste toutefois serein pour l’après-confinement. Les Alpes-de-Haute-Provence espèrent renouer avec les touristes dès le mois de mai. L’année dernière, les destinations de pleine nature ont séduit un maximum de vacanciers.