Confinement : les aides à l'achat prolongées de six mois

·1 min de lecture

Le second confinement est un nouveau coup dur pour le marché automobile français qui peinait déjà à repartir après la chute des ventes due au premier. Pour tenter de limiter les dégâts, le gouvernement vient d'annoncer que les dispositifs d'aide à l'achat actuels seront maintenus durant six mois supplémentaires.

Les montants du bonus écologique et de la prime à la conversion devaient changer, et se montrer moins avantageux, le 1er janvier prochain. Les nouveaux barèmes n'entreront finalement en vigueur que le 1er juillet 2021.

Le bonus prolongé

Les véhicules électriques neufs bénéficient actuellement d'un bonus écologique de 7.000€ si leur prix est inférieur à 45.000€, et de 3.000€ pour un prix compris entre 45.000€ et 60.000€. Au-delà de ce tarif, seuls les utilitaires légers électriques et les véhicules à hydrogène ont droit à un bonus, qui s'élève à 3.000€. Les hybrides rechargeables affichant des émissions de CO2 inférieures à 50g/km et une autonomie électrique de 50km minimum pour un prix ne dépassant pas 50.000€ sont éligibles à un bonus de 2.000€.

Le nouveau barème, qui doit encore être entériné avec le PLF (projet de loi de finances) 2021, réduit le bonus maximal des électriques à 6.000€ et celui des hybrides rechargeables à 1.000€.

Prime à la conversion, un sursis pour les diesel ?

La prime à la conversion, qui incite à envoyer son véhicule à la casse pour en acheter un neuf, s'élève actuellement à 3.000€ (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Voitures d'Elon Musk : le fabuleux garage du patron de Tesla
Bentley va devenir 100% électrique !
Volkswagen : Golf GTI vs ID.3, la course !
Le Ford EcoSport Active (2020) dévoilé
Emissions de CO2 : Volvo au secours de Ford