Confinement : 7 astuces anti-grignotage compulsif

Confinement : 7 astuces anti-grignotage compulsif

Vous l’avez remarqué, depuis que vous êtes confiné à la maison, vous avez tendance à vous jeter sur les paquets de gâteaux qui traînent. Et ce, à n’importe quelle heure de la journée, même quand vous n’avez pas faim. Voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

Le saviez-vous ? Le stress et l’ennui favorisent le grignotage compulsif. Et oui, il faut bien s’occuper l’esprit. Mais alors, comment résister à cette envie irrépressible qui risque de vous faire prendre du poids sur le long terme ? Voici quelques astuces anti-grignotage…

1. Demandez-vous d’où vous vient cette envie ?

Le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est de comprendre pourquoi vous grignotez. Avez-vous réellement faim ? Est-ce parce que vous vous ennuyez ou parce que vous êtes stressé ? Est-ce pour combler un manque d’activité ? Regardez également s’il y a un moment, des heures où vous grignotez plus que d’autres. On ne peut agir sur les choses qu’à partir du moment où on les a analysées. Une fois le constat établi, agissez.

2. Motivez-vous

Dans la vie, tout est une question de motivation. Maintenant que vous savez pourquoi vous passez votre temps à grignoter, voyez les conséquences que cela risque d’avoir sur le long terme. C’est un cercle vicieux : si vous commencez à grignoter, vous aurez du mal à vous arrêtez. Et puis, même si vous êtes confiné, cette période est temporaire. Pensez à l’après, aux vacances d’été. Votre priorité n’est-elle pas de rentrer dans votre maillot de bain ?

3. Occupez-vous l’esprit

N’avez-vous jamais remarqué que lorsque vous êtes concentré, vous en oubliez parfois de manger ? Dès que l’envie vous prend, concentrez-vous sur une activité, quelle qu’elle soit : lecture, jardinage, peinture… Dites-vous que c’est peut-être aussi le moment de faire du tri dans vos vêtements, faire le ménage de fond en comble… Pour les personnes qui font du télétravail et qui ont des enfants, vous êtes suffisamment bien occupés.

4. Fermez-vos placards

Difficile, quand on vient de remplir ses placards, de les laisser fermer. Et pourtant, n’hésitez pas à cacher toutes les sucreries ou aliments trop salés qui vous font envie au quotidien. Au passage, bannissez les aliments à indice glycémique élevé qui font monter et redescendre la glycémie très rapidement. L’inverse de l’effet recherché.   

5. Ne sautez pas de repas

Notre corps est programmé pour manger toutes les quatre heures en moyenne (à plus ou moins une heure près) : 8h, 12h, 16h, 20h. Quand on saute un repas, le risque, c’est que l’on ait faim plus tard. Cela dérègle notre organisme et nous incite à manger des aliments plus caloriques que ceux que l’on aurait mangés habituellement pendant les repas.

6. Comblez vos petits creux avec des aliments équilibrés

Vous avez faim à 11h du matin et vous ne pouvez rien y faire ? Pas de panique, cela arrive. Au lieu de vous jeter sur du sucré, prenez une poignée d’amandes (une vingtaine dans l’idéal), aliment coupe-faim par excellence. Elles sont, non seulement rassasiantes, mais elles apportent également de bons lipides, nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Vous pouvez également opter pour une pomme, riche en fibres et en vitamines.

7. Buvez de l’eau

Boire de l’eau, c’est bon pour la santé. Cela permet aussi de “remplir” progressivement votre estomac. Cela vous donnera également une impression de satiété. Pensez à garder une bouteille à côté de vous toute la journée. Les spécialistes recommandent de boire au moins l’équivalent de huit verres d’eau dans la journée.