Confinement à Toulouse : Un voisin dénonce une «messe clandestine» à la police... qui n'en était pas une

B.C.
·1 min de lecture

DELATION - Alors qu’il célébrait une messe à la cathédrale Saint-Etienne, sans fidèle autre que ses "colocataires" du presbytère, le curé de la paroisse toulousaine a été dénoncé par un voisin auprès de la police qui s’est déplacée

Avec le confinement, les messes n’ont toujours pas le droit d’avoir lieu en présence de fidèles. Ce dimanche après-midi, une nouvelle manifestation a lieu à Toulouse pour demander leur retour. Et dans les rangs des catholiques qui y participeront, la mésaventure qui est arrivée samedi à l'abbé Simon d'Artigue ne manquera pas d’animer les conversations. Dans la matinée, il a célébré une messe à la cathédrale Saint-Etienne, dont il est le curé de la paroisse.

Il se trouvait alors avec les trois habitants du presbytère avec qui il a entonné une chanson appelant au… Retour des messes. Un rassemblement qui a, semble-t-il, dérangé un voisin, qui a appelé la police pour dénoncer cette « messe clandestine ». Alors que les quatre participants étaient partis, le sacristain a vu débarquer deux membres des forces de l’ordre pour dresser un PV.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Confinement à Bordeaux : Des prières pendant la manifestation « pour la messe », les organisateurs convoqués par la police
Confinement à Toulouse : Un photographe de « Libé » accuse un manifestant catholique de l'avoir frappé au visage
Confinement : Gérald Darmanin met en garde les manifestants des rassemblements « pour la messe »