Les confidences déchirantes de Françoise Hardy sur ses problèmes de santé

·1 min de lecture

Françoise Hardy s’est exprimée avec beaucoup de franchise sur les difficultés du quotidien, imputées à la maladie. Chaque jour est un nouveau combat pour la mère de Thomas Dutronc, qui a été touchée par la maladie de Hodgkin et par une tumeur au pharynx. La star adapte continuellement sa vie quotidienne à ses douleurs, comme elle l’a confié avec beaucoup de courage dans les colonnes de L’Obs. "Il faut que je passe plus de cinq heures par jour à me préparer les rares choses que je peux avaler", a-t-elle révélé à l’occasion d’un entretien poignant, publié jeudi 13 mai. Depuis deux ans, son état de santé n’a cessé de se dégrader, notamment en raison des nombreuses séances de radiothérapie, qu’elle a dû subir.

"Je n’ai plus de salive, et ni mes voies nasales ni mon oreille gauche devenue sourde ne sont irriguées normalement", poursuit l'ex-compagne de Jacques Dutronc. Un coup dur pour celle qui a voué sa vie à la musique. Et malheureusement pour elle, ses problèmes ne s’arrêtent pas là : "Des détresses respiratoires, des quintes de toux, des obstructions et des hémorragies nasales se produisent non-stop sans prévenir." Alors, même si elle est aujourd’hui en rémission, l'artiste a préféré s’isoler dans son appartement parisien, particulièrement depuis le début de la pandémie de Covid-19 pour éviter tout risque de contamination.

Pour autant, l’interprète de Mon amie la rose n’a "aucune envie de mourir", mais ses séquelles l’ont tout même obligée à s’éloigner de la chanson. "Je ne suis (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Jim Bauer : après sa défaite en finale de The Voice, son père, Axel Bauer lui adresse un tendre message sur Twitter
The Voice 10 : victime de commentaires grossophobes sur Twitter, Louane répond avec élégance
David Baiot nu : l’ancien acteur de Plus belle la vie fait grimper la température sur Instagram avec une photo osée
Martin Blachier étrille Quotidien, "inutile, bête et méchant", et donne son avis sur TPMP
Alessandra Sublet explique sa décision de déménager loin de ses enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles