Conférence de presse de Thomas Pesquet : et maintenant, la Lune en point de mire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Forte activité pour les astronautes de l’Agence spatiale européenne. Alors que Mathias Maurer vient d’arriver à bord de la Station spatiale internationale pour une mission de six mois, Thomas Pesquet, trois jours après son retour sur Terre, s’est présenté ce matin devant la presse depuis le Centre européen des astronautes, situé à Cologne en Allemagne.

Lors de cette conférence il a rassuré sur sa santé générale et souligné qu’il avait récupéré 80 % de ses capacités physiques et que six mois seront nécessaires pour récupérer la totalité. Comme tous les astronautes de retour d’orbite, il va s’astreindre à un programme de remise en forme.

Il est bien entendu revenu sur les six mois vécus à bord du complexe orbital et son travail dans le cadre de la mission Alpha qui comptait quelque 200 expériences à réaliser. Il a souligné l’intérêt de travailler à bord de l’ISS et précisé que la recherche réalisée à bord avait des retombées positives et bénéfiques pour la Terre, en science et en médecine. Thomas Pesquet a aussi souligné l’intérêt et l’utilité du complexe orbital pour préparer les futurs séjours de longue durée et les missions habitées à destination de la Lune et de Mars.

La Lune et Mars, c’est vraiment la « road-map » de l'exploration

Mais, ce que l’on retient de cette conférence c’est son intérêt pour la Lune. Il a rappelé que les agences ont la volonté de retourner sur la Lune mais, contrairement aux missions Apollo, de manière plus durable en utilisant les ressources in situ. À plus long terme, il a mentionné Mars comme l’objectif suivant. Seul regret, on aurait aimé qu’il s’exprime sur l’absence de volonté politique forte pour doter...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles