Une conférence de presse pour Donald Trump, un an après l'invasion du Capitole

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Donald Trump compte donner une conférence de presse le 6 janvier prochain, un an jour pour jour après l'invasion du Capitole par certains de ses partisans.

Une date marquante. Donald Trump prévoit de donner une conférence de presse à Mar-a-Lago le 6 janvier prochain, un an jour pour jour après l'invasion du Capitole par certains de ses partisans, interrompant le processus de certification des résultats de l'élection présidentielle. Un choix qui ne doit rien au hasard : «D'ici là, n'oubliez pas : l'insurrection a eu lieu le 3 novembre, ce qui s'est passé le 6 janvier était la protestation complètement sans armes de l'élection truquée», a-t-il écrit dans un communiqué de presse publié mardi. Le but de cette communication : protester contre la commission d'enquête sur l'invasion du Capitole. «Pourquoi la commission peu sélective d'amateurs hautement partisans n'enquête-t-elle pas sur la CAUSE de la manifestation du 6 janvier, qui était l'élection truquée de 2020?», a insisté celui que la Chambre des représentants a mis en accusation pour «incitation à l'insurrection» après les événements, lors desquels cinq personnes ont été tuées et après lesquels quatre policiers déployés ce jour se sont suicidés.

À lire :Qui sont les émeutiers du Capitole ?

Pendant que Donald Trump se livrera à son exercice de communication, au cours duquel il remettra toujours sans doute en question la fiabilité des résultats de l'élection présidentielle, la Maison-Blanche organisera une commémoration : «Le 6 janvier était une des journées les plus sombres de l'histoire de notre démocratie. C'est un jour où la capitale de notre nation a été attaquée et nous commémorerons évidemment ce jour», a déclaré la porte-parole de l'administration Biden, Jen Psaki. Le jour des émeutes, l'entourage de Donald Trump avait organisé une grande manifestation baptisée «Stop the steal» («Arrêtez le vol»), pour protester(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Enquête sur l'assaut du Capitole : l'ex-chef de cabinet de Donald Trump en passe d'être inculpé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles