Conférence de presse d'Emmanuel Macron : les sept approximations du chef de l'Etat

Benoît Zagdoun
Créations d'emplois, croissance, temps de travail, pouvoir d'achat... Le président de la République a commis plusieurs imprécisions, jeudi, au cours de son grand oral censé répondre à la crise des "gilets jaunes".

Pendant plus de deux heures, Emmanuel Macron a parlé. Jeudi 25 avril, au cours de sa conférence de presse destinée à solder la crise des "gilets jaunes" et à clore l'épisode du grand débat, le chef de l'Etat a annoncé des mesures et en a écarté d'autres. Mais le président de la République a aussi commis quelques imprécisions.

La croissance de la France est supérieure à celle de nombreux pays européens

PAS TOUT A FAIT. "Notre croissance est supérieure à celle de bien de nos pays voisins", a assuré le chef de l'Etat. En fait, en Europe, seuls six pays ont fait moins bien que la France en 2018, selon les données d'Eurostat. La Belgique, le Danemark, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Norvège affichent un taux de croissance de 1,4%, contre 1,5% pour l'Hexagone, soit un très faible écart. Seule l'Italie est à la traîne (0,9%). En revanche, la croissance française est bien en dessous de celle de l'Union européenne (2%) et de celle de la zone euro (1,9%).

Les Français travaillent moins que leurs voisins

PLUTOT VRAI, MAIS. "Quand je nous compare à nos voisins et aux autres pays de l'OCDE, on travaille moins rapporté à l'année", a asséné le président de la République. Selon les données de l'OCDE, le travailleur français a passé en moyenne 1 526 heures à son travail en 2016, loin devant son équivalent allemand (1 356 heures en 2017) et juste derrière le travailleur britannique (1 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi