Conférence du camp Trump devant un paysagiste: des produits dérivés pour immortaliser le fiasco

Robin Verner
·2 min de lecture
Rudy Giuliani en pleine conférence samedi.  - Bryan R. Smith
Rudy Giuliani en pleine conférence samedi. - Bryan R. Smith

Samedi matin, croyant avoir réservé au célèbre hôtel Four Seasons de Philadelphie, l'équipe dépêchée par Donald Trump en Pennsylvanie et emmenée par son avocat et ancien maire de New York, Rudy Giuliani, avait dû tenir sa conférence de presse du côté du Four Seasons... Total Landscaping. Aujourd'hui, la boutique commémore le fiasco en proposant à la vente quelques produits dérivés s'y rapportant.

"La pelouse et l'ordre"

Ainsi, samedi matin, au lieu d'un palace, la prise de parole solennelle du camp Trump, visant en principe à illustrer les fraudes électorales commises selon le président sortant dans l'État-clé de Pennsylvanie, avait donc pris pour cadre cette devanture banale, sise en pleine zone industrielle, entre un crématorium et une librairie pornographique.

Les journalistes présents sur place ont abondamment décrit la scène et la bévue au travers d'articles, reportages ou fils Twitter. Le malentendu et la volonté de Rudy Giuliani à défendre la cause de son client sans se démonter malgré ce raté initial ont rapidement trouvé un large public sur Internet. A présent, Four Seasons Total Landscaping compte bien tirer quelques dollars de l'hilarité générale en vendant des produits dérivés dédiés à l'événement, comme le signale ici le Guardian.

Sur le site internet du paysagiste, on trouve ainsi un masque arborant le mot d'ordre parodique: "Lawn and Order" (soit en français, "La pelouse et l'ordre", détournement du slogan "Law and Order", souvent utilisé par Donald Trump lors des manifestations antiracistes de l'été). Un autocollant reprend le même jeu de mots, y ajoutant un second: "Make America Rake Again" (en référence à la célèbre devise du président des Etats-Unis, signifiant ici "Faire en sorte que l'Amérique ratisse à nouveau"). L'appétit commercial de la boutique reste relativement modeste: le premier article vaut dix dollars, le second cinq.

Article original publié sur BFMTV.com