Conférence des ambassadeurs : une rentrée sous le signe de la fronde

Ce jeudi 1er septembre est aussi la rentrée pour les ambassadeurs. Et elle est déjà frondeuse. Deux mois après un mouvement de grève rarissime, les fonctionnaires du Quai d'Orsay se structurent. Ils ont annoncé mercredi la création de l'Association française des diplomates de métier, intégrée notamment par deux anciens ministres des Affaires étrangères, Dominique de Villepin et Michel Barnier. Objectif : défendre le corps diplomatique tricolore face à la réforme supprimant ses deux grades les plus hauts, conseiller des Affaires étrangères et ministre plénipotentiaire.

Malaise entre l'Élysée et les diplomates

"Cette réforme détruit la diplomatie de métier en remplaçant des diplomates professionnels par des personnes qui sans doute ont de très grande qualité, mais qui en fait occuperont des postes dans la diplomatie de manière intermittente. Ce qui pour moi est un très grand danger pour la politique étrangère et pour le service public que constitue la diplomatie", explique le président de l'association, Benjamin Weisz.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Et malgré ce malaise, Emmanuel Macron , lui, tient bon. Avec cette refonte, l'Élysée explique qu'il veut secouer des carrières présentées comme trop linéaires et puiser dans des profils plus variés qu'auparavant pour dynamiser la diplomatie française.

Emmanuel Macron présidera d'ailleurs ce jeudi un premier conseil de défense consacré à la crise de l'énergie et aux moyen...


Lire la suite sur Europe1