La Confédération paysanne et des ONG demandent l'arrêt des aides publiques à "l'agriculture industrielle"

1 / 2

La Confédération paysanne et des ONG demandent l'arrêt des aides publiques à "l'agriculture industrielle"

Le syndicat agricole Confédération paysanne, des ONG comme Oxfam, Les Amis de la Terre ou Greenpeace, et deux syndicats d'enseignants et de salariés ont demandé ensemble dimanche l'arrêt des aides publiques à "l'agriculture industrielle", afin de bâtir une "transition sociale et écologique de l'agriculture".
    
"Les soutiens à l'agriculture industrielle doivent cesser", indique un communiqué commun à sept organisations, qui dénonce "le piège tendu par l'agro-industrie et les politiques mises en place depuis 50 ans".
    
"Nous revendiquons une politique ambitieuse d'accompagnement des paysans et paysannes à la transition agricole et alimentaire, en commençant par la PAC et l'enseignement agricole", indique le document signé par Nicolas Girod, agriculteur et porte-parole du syndicat Confédération paysanne, Jean-Marie Le Boiteux, secrétaire général du SNETAP-FSU, Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France, Khaled Gaiji, président des Amis de laTerre, Jean-François Juilliard, directeur général de Greenpeace, Eric Beynel, porte-parole de Solidaires et Aurélie Trouvé, porte-parole d'Attac.



   
Le "projet de société" de la Confédération paysanne, troisième syndicat représentant les agriculteurs en France (derrière la FNSEA et la Coordination rurale, NDR), repose sur "l'agriculture paysanne", la "souveraineté alimentaire des territoires", et "la présence de paysans nombreux" plutôt que la concentration des exploitations à...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi