Conducteur tué à Nice : une information judiciaire ouverte

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Une information judiciaire a été ouverte pour déterminer "les circonstances exactes" du tir ayant entraîné la mort d'un automobiliste mercredi à Nice , après l'ouverture d'une enquête de l'IGPN pour homicide volontaire visant le policier en cause, a annoncé vendredi le parquet de Nice.

Une information judiciaire du chef "d'homicide volontaire" a été ouverte, "pour déterminer, de manière contradictoire et sous l'autorité d'un juge d'instruction, les circonstances exactes du tir", a précisé le procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, dans un communiqué.

Le placement sous contrôle judiciaire du policier, âgé de 23 ans, a été requis par le parquet, alors que la garde à vue du fonctionnaire a été prolongée de 24 heures jeudi soir. Les faits se sont produits mercredi, quand un homme de 24 ans circulant sans permis à bord d'un véhicule volé, selon la police, est décédé après avoir été touché par le tir d'un policier, adjoint au sein d'une brigade de sécurité routière.

Retour sur les faits

Selon la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), les policiers avaient fait signe au conducteur du véhicule en train de "zigzaguer dangereusement", mais ce dernier avait accéléré. Pour les proches de la victime, "il est évident qu'on a (affaire) à un homicide, il n'y a pas de discussion là-dessus", avait déclaré jeudi l'un de leurs avocats, Me Sefen Guez Guez. "Après plusieurs sommations", le policier à tiré "à une reprise sur le conducteur du véhicule volé", une ve...


Lire la suite sur Europe1