Conditions de travail dans la justice : Eric Dupond-Moretti recevra vendredi des signataires de la tribune ratifiée par plus de 3.000 magistrats

·2 min de lecture

MANQUE DE MOYENS - La question des moyens alloués à la justice est actuellement abordée dans le cadre des Etats généraux de la justice, lancés le 18 octobre.

« Il faut toujours écouter la base » : le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti recevra ce vendredi des signataires d’une tribune de plus de 3.000 magistrats dénonçant leurs conditions de travail et criant leur mal-être grandissant, a-t-il indiqué ce jeudi sur LCI.

Cette tribune, parue dans le quotidien Le Monde, a été signée par plus de 3.280 magistrats, soit plus du tiers de la profession. « Cette tribune est importante, de par le nombre de signataires. Elle est originale en ce sens que ça n’est pas quelque chose de syndical si j’ose dire, c’est la base et il faut toujours écouter la base », a souligné le ministre de la Justice.

Eric Dupond-Moretti recevra « un certain nombre » de signataires ce vendredi, des magistrats du siège et du parquet, des juges d’application des peines et des juges d’instruction pour que ce soit « éclectique et représentatif ». Il n’a pas précisé s’il convierait également des représentants des organisations professionnelles.

« Une difficulté presque existentielle »

« Il se dégage de cette tribune une difficulté presque existentielle », a estimé le ministre, rappelant que les questions qui y sont soulevées, notamment celles des moyens et de « la considération que l’on doit aux magistrats et qui se délit(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Montpellier : Éric Dupond-Moretti saisit le bureau de déontologie après les propos d’un magistrat lors du procès du « viol par surprise »
Prise illégale d’intérêts : Eric Dupond-Moretti reste mis en examen, confirme une source judiciaire
Dupond-Moretti veut remplacer le rappel à la loi par un « avertissement pénal probatoire »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles