Conditions d'accueil, droit d'asile, couverture santé... Ces sujets qui divisent la classe politique dans le débat sur l'immigration

franceinfo

Quel cap pour la politique migratoire de la France ? L'Assemblée nationale aborde lundi 7 octobre ce thème hautement sensible, qui divise jusque dans la majorité, en attendant d'éventuelles décisions de l'exécutif. Il est prévu un débat sans vote, autour de six axes de travail, dont notamment une réflexion sur les prestations sociales accordées aux demandeurs d'asile.

>> Suivez en direct le débat sur l'immigration à l'Assemblée nationale

Les conditions d'accueil des migrants

La France accueille-t-elle trop de réfugiés ? Ce n'est pas la question, affirme Philippe Bouyssou, maire communiste d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). L'élu fait partie des treize maires de France signataires d'une tribune dans Libération, pour demander à l'État d'agir urgemment à ce sujet. "Le problème n'est pas qu'il y a trop de migrants dans notre pays. Je rappelle quand même que ça représente annuellement une croissance de la population générale du pays de 0,4%." Pour le maire, le problème est plutôt au niveau de l'accueil des réfugiés. "Les choses se sont aggravées", selon lui.

Les conditions dans lesquelles des gens sont en train de survivre sont des conditions qui sont indignes de notre pays.

Philippe Bouyssou

à franceinfo

"L'État doit bien évidemment accueillir, et c'est notre devoir, estime (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi