Condamnation de Nicolas Sarkozy: l'affaire Bygmalion résumée en deux minutes

·1 min de lecture

POLITIQUE - Un an de prison ferme. Voilà la lourde condamnation prononcée ce jeudi 30 septembre à l’encontre de Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bygmalion, scandale politique qui a eu d’énormes répercussions à droite. Une étape majeure dans ce dossier tentaculaire, qui n’a pas encore connu son point final. En effet, l’ancien président de la République a fait savoir par la voix de son avocat qu’il faisait appel de cette condamnation.

Alors que cette affaire a fait couler beaucoup d’encre et qu’elle a également conduit à condamner 13 autres prévenus, Le HuffPost revient en deux minutes sur ses causes et ses implications, lesquelles ont abouti à une seconde condamnation à de la prison pour un ancien chef de l’État. Un scénario inédit sous la Ve République, expliqué dans notre vidéo en tête d’article.

À voir également sur Le HuffPost: Sarkozy et Hollande s’allient contre Macron dans la bande-annonce de “Présidents”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles