Condamnée par ses médecins, elle participe à un essai clinique et son cancer... disparaît !

![CDATA[Shutterstock]]

Jasmin David, une mère de famille vivant à Manchester (Grande-Bretagne) avait une petite cinquantaine d'années, quand les médecins lui ont annoncé qu'elle ne pouvait plus espérer vivre plus d'un an. Elle souffrait d'un cancer du sein agressif qui s'était étendu à la cage thoracique et aux ganglions lymphatiques. Mais le pronostic médical s'est finalement révélé trop pessimiste, comme cette patiente vient de le raconter sur l'antenne de la BBC.

La découverte de son cancer remonte à 2017, elle est alors traitée par chimiothérapie et subit une mastectomie un an plus tard. La radiothérapie vient mettre un terme à la première phase de traitement.

Mais en 2019, son cancer est de retour avec un pronostic vital catastrophique. Elle est alors intégrée à un essai clinique qui débute à l'hôpital The Christie, à Manchester. Le National Institute for Health and Care Research teste un nouveau médicament, pendant 2 ans, chez des malades du cancer.

Un long traitement très efficace

Le traitement se fait par injection, une fois toutes les trois semaines et combine plusieurs molécules, un médicament expérimental et de l'atézolizumab, une forme d'immunothérapie. Pour rappel, l'objectif de ce type de traitement est d'envoyer un signal aux lymphocytes tueurs d'aller attaquer les cellules cancéreuses dépourvues du marqueur qui envoie normalement l'information au système immunitaire qu'il faut combattre cet intrus.

Ce traitement n'est pas sans effets secondaires : "Au (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vos vacances vont-elles être menacées par le Covid-19 ? Le point sur la situation en Europe
CAS COVID. Ce lundi 11 juillet 2022 : 150 000 morts depuis le début de l'épidémie, masque, annonces en direct
Fracture costale : prise en charge, symptômes, traitement
Qu'est-ce que le "BodMod" (ou modifications corporelles) et quels sont les risques ?
Comment protéger son audition en festival cet été ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles