Condamnée à 500 euros d'amende pour avoir nourri des chats errants

Des enfants accusés d'avoir torturé une chatte entendus dans le Gard

Ce qui semble une généreuse idée est en fait un délit. Une retraitée de Mâcon a été condamnée à 500 euros d'amende pour avoir nourri des chats errants, rapporte dimanche 20 juillet Le Journal de Saône et Loire. Déjà propriétaire de quatre chats, elle avait pris l'habitude de nourrir quotidiennement ceux du quartier.

Mais, après son déménagement, les animaux ont continué à venir, excédant l'une de ses voisines, qui l'a dénoncée. Celle-ci arguait que la retraitée "avait abandonné les animaux, désormais 'sa' propriété". Le tribunal l'a condamnée notamment sur la base de l'article 120 du règlement sanitaire de la préfecture de Saône-et-Loire, détaillé par le quotidien régional. Selon celui-ci, des gestes répétés et continus concernant l’assistance à animal en difficulté sont interdits, notamment pour des motifs d'hygiène et de santé publique.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Votre animal doit-il voir un comportementaliste ? Dix signes qui mettent la puce à l'oreille
Indre : naissance exceptionnelle de quatre petits Lémurs, une espèce en danger
VIDEO. Ils emmènent deux singes voir "La Planète des singes"
Nicolas Vanier : "Les accusations dont j'ai été victime sont inacceptables"
VIDEO. Alerte aux requins au nord de Barcelone, six plages fermées