Condamné pour le meurtre de George Floyd, Derek Chauvin fait appel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Condamné à 22 ans de prison pour le meurtre de George Floyd, Derek Chauvin a fait appel et demande à changer d'avocat.

Bientôt un nouveau procès pour Derek Chauvin. L'ancien policier de Minneapolis, condamné à 22 ans et demi de prison pour le meurtre de George Floyd, a fait appel. Il demande également à changer d'avocat et bénéficier d'un défenseur commis d'office, ce qui lui aurait été refusé selon ses déclarations. Ruiné par de lourds frais judiciaires, il a été renvoyé des forces de l'ordre et n'est plus défendu par un avocat engagé par une association de policiers du Minnesota depuis qu'il a été reconnu coupable en avril dernier de meurtre au second degré, meurtre au troisième degré et coups mortels. En attendant de savoir s'il peut bénéficier d'un avocat commis d'office -il a fait appel à la Cour suprême de l'État pour en avoir un-, il se représentera lui-même.

À lire :"Un homme se faisait tuer" : les larmes de Genevieve, témoin de la mort de George Floyd

Parmi les raisons avancées pour justifier son appel, Derek Chauvin reproche à la cour d'avoir refusé de déplacer le procès qui a eu lieu à Minneapolis, ville extrêmement choquée par la diffusion de la vidéo montrant le policier plaçant son genou sur la nuque de George Floyd pendant plus de neuf minutes. Il reproche également au juge Peter Cahill d'avoir limité les informations données durant le procès sur une arrestation du quadragénaire victime en 2019. L'ancien policier est, rappelle CBS News, poursuivi par un jeune homme qui dit avoir été victime en 2017, alors qu'il n'avait que 14 ans, de la même technique d'immobilisation que celle employée sur George Floyd. Derek Chauvin a plaidé non-coupable de ces accusations de «violation des droits civiques», également retenues à son encontre dans le cadre de l'enquête sur la mort de George Floyd.

Déclaré coupable en avril, Derek(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles