"Il y a une concurrence déloyale" : les masques "made in France" survivront-ils au Covid-19 ?

·1 min de lecture

La production de masques français a été décuplée en urgence au printemps 2020. Alors que les commandes massives de l'État arrivent aujourd'hui à terme, les industriels devront lutter contre la concurrence asiatique et ses prix cassés pour conserver des parts de marché.

Le risque d'un retour à la case départ. À la suite de la pénurie du printemps, qui a révélé notre dépendance aux fournisseurs étrangers, l'industrie française est parvenue à décupler sa production de masques chirurgicaux et FFP2 en quelques mois. Mais cette renaissance sera mise à l'épreuve une fois la parenthèse du Covid-19 refermée, après avoir été enclenchée par des commandes massives de l'Etat en 2020. Les masques français trouveront-ils toujours preneurs face à leurs concurrents asiatiques au coût réduit, entre autres prisés par les hôpitaux contraints de faire des économies ?De seulement 3 millions et demi par mois avant la crise, la production française est passée à plus de 50 millions de masques mensuels à l'automne, selon des chiffres du ministère de l'Économie. Des entreprises se sont engagées dans ce secteur du jour au lendemain : "Nous avons recruté plus de 200 personnes depuis avril, raconte Arthur Allamand, dirigeant de l'équipementier automobile Savoy international. Nous voulons maintenant pérenniser cette activité. Pour être compétitifs, nous avons commencé à fabriquer notre propre 'meltblown', la matière filtrante utilisée pour les protections". Des fabricants historiques ont aussi...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Covid-19 : laissez les familles accompagner leurs mourants !"

Covid-19 : le consensus des écoles ouvertes malgré l'épidémie

Covid-19 : une mutation inquiétante détectée sur le variant anglais

Israël : une campagne de vaccination ambitieuse contre le Covid-19, mais des hôpitaux débordés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles