Concours de commissaire : suspension du président du jury et de la candidate soupçonnés de tricherie

© Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le haut fonctionnaire de police, Frédéric Dupuch, président du jury du concours de commissaire de police par la voie d'accès professionnelle, a été suspendu de même que le sera une candidate en raison de soupçons de tricherie pesant sur eux comme l'a révélé Europe 1 mardi , a-t-on appris mercredi de source policière. La décision de suspension a été prise par le Directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux, a-t-on ajouté de même source, en précisant Frédéric Dupuch s'était vu notifier cette décision dans la matinée.

La réforme de la police nationale repoussée

Pour la candidate, une officier commandant en poste au pôle juridique de la DGPN, la notification sera faite dans la journée, a-t-on poursuivi. Avec la suspension de Frédéric Dupuch, la DGPN perd celui qui avait pour mission de réformer la police nationale. Cette réforme, vilipendée par la filière police judiciaire, consiste à rassembler, au niveau du département, les différents métiers (sécurité publique, police judiciaire, police aux frontières, et renseignement). Cette réforme pourrait en conséquence accuser du retard dans sa mise en œuvre, prévue en 2023.

Cette affaire de soupçons de triche au concours des commissaires par la voie professionnelle a été mise au jour à l'occasion d'écoutes judiciaires visant la candidate, a-t-on appris de sources proches du dossier. L'enquête sur le soupçon de triche a été ouverte le 6 mai dernier pour "fraude à un examen ou un concours et complicité de cette infraction"...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles