Les concessions automobiles se préparent à une année difficile

·1 min de lecture

Les concessionnaires automobiles font partie d'une "filière qui a souffert et qui souffre en ce début d'année", a témoigné jeudi 18 mars le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux.

Dans l'attente des annonces du gouvernement de hier soir, ce dernier ajoutait : "En cas de reconfinement dans certaines régions, il faudra négocier au cas pas cas avec les pouvoirs publics pour que certains professionnels ne soient pas fermés". On en sait un peu plus aujourd'hui, avec finalement 16 départements qui seront reconfinés et non la France entière.

Les concessions devraient rester fermées dans ces départements, jusqu'au déconfinement des régions.

Une année 2020 déjà très difficile

Le début d'année 2020 a été traumatisant, et coûteux, a témoigné Olivier Hossard, patron du groupe Vauban. Mais les ventes ont fortement repris à l'été, en neuf comme en occasion, avant le deuxième confinement.

"On a l'impression de ne pas encore avoir payé l'addition avec cette crise sanitaire", a souligné M. Hossard. Avec des commandes en baisse en début d'année, "2021 risque d'être compliquée".

"L'année n'a pas été bonne, mais pas catastrophique (...) La reprise a été au-delà de nos espérances", a souligné Francis Bartholomé, président du Conseil de la filière (CNPA). "On espère que nos clients, qui ont mis de l'argent de côté, puissent revenir".

Une lueur d'espoir avec les vaccins

Le patron du Medef compte avant tout sur les vaccins pour relancer l'économie (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Peugeot 308 (2021) : notre vidéo pour tout savoir de la nouvelle lionne !
Confinement : comment calculer le périmètre de 10 km autour de chez soi ?
Reconfinement : les concessions sont-elles ouvertes ?
Reconfinement : peut-on se rendre dans une autre région ?
Confinement : peut-on aller au delà de 10km avec sa voiture ?