Concert test : Nicola Sirkis veut aider « une profession sinistrée »

·1 min de lecture
Nicola Sirkis donnera cet après-midi un concert test à Bercy.
Nicola Sirkis donnera cet après-midi un concert test à Bercy.

Un concert historique, le premier de l'année 2021. Cinq mille spectateurs ont rendez-vous ce samedi pour danser sur les tubes d'Indochine et retrouver l'ambiance du live, dans la fosse de l'AccorHotels Arena à Paris, lors d'un concert doublé d'une étude scientifique très attendu par un secteur durement éprouvé par le Covid-19. Pas de distanciation, mais masque obligatoire. Et pour respecter le couvre-feu toujours en vigueur à 21 heures, le concert gratuit démarre à l'heure du thé, avec une première partie électro assurée dès 17 heures par Étienne de Crécy, figure de la « French touch », avant l'arrivée de Nicola Sirkis et sa bande à 18 heures.

Le chanteur du groupe emblématique revient longuement dans les colonnes de Paris Match sur l'organisation compliquée de ce concert test. Il raconte avoir été contacté au mois de janvier, « car, depuis mars 2020, l'industrie du live est sinistrée et personne ne sait quand les concerts debout vont pouvoir reprendre ». « Indochine avait une tournée des stades prévue pour mai-juin, poursuit-il, donc ça me semblait être une bonne idée de participer à cette expérience, prévue initialement fin mars. »

5 000 personnes sur place, 2 500 à la maison

En effet, l'idée d'un grand concert test a germé dès la fin de la deuxième vague. « Il y a d'abord eu la troisième vague de l'épidémie, donc tout a été suspendu. Le concert a été reporté à fin avril puis au 29 mai donc, raconte le chanteur d'Indochine. D'après ce que je crois savoir, i [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles