Concert-test : "En France, on est prêts", assure la directrice du festival We Love Green

franceinfo
·1 min de lecture

Le concert-test qui a eu lieu à Barcelone (Espagne) avec 5 000 personnes et dont les conclusions encourageantes ont été dévoilées mardi 27 avril "prouve" qu'il est possible de prévoir des concerts "en s'organisant vraiment, structurellement et conjointement avec des services de santé", a défendu sur franceinfo Marie Sabot, co-fondatrice et directrice du festival We Love Green. Elle faisait partie de la délégation française qui a participé au concert-test.

>> Covid-19 : suivez dans notre direct l'évolution de la pandémie

"En France actuellement, on est prêts, l'AP-HP est avec nous", ajoute-t-elle. Le seul obstacle subsistant est le manque de financements. "Sur la partie concert, on est quasiment à l'équilibre. Sur le financement dont parlait Roselyne Bachelot qui est destiné aux instituts de recherche et à l'AP-HP, le gouvernement est en train de chercher les financements", poursuit-elle.

Or, le temps est compté. "Nous sommes justes pour arriver à jouer fin mai, pour que l'événement se fasse. Si nous n'avons pas de retours concernant les financements d'ici quelques jours, d'ici une semaine, nous serons obligés de repousser, ce qui serait vraiment dommage. On espère que le gouvernement va répondre présent dans les jours à venir", poursuit Marie Sabot. "Un concert, c'est assez long à organiser et rien ne peut se faire en 15 jours, surtout changer des protocoles de ce types-là, et pour que les groupes soient prêts. Beaucoup de groupes, beaucoup d'artistes sont obligés de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi