Concert-test en France : "On n'attend plus que le top départ des ministères", réclame le directeur des Eurockéennes de Belfort

franceinfo
·1 min de lecture

Il n'y a "aucun signe" de contagion au Covid-19 après le concert-test de rock qui s'est tenu le 27 mars à Barcelone, en Espagne, avec 5 000 spectateurs dansant masqués, mais sans distance, ont indiqué mardi 27 avril les organisateurs. En France, des concerts de ce type devraient avoir lieu, mais pour le moment aucune date n'a été fixée. "Notre expérience a été validée priorité nationale, donc maintenant on attend plus que le top départ des ministères", a expliqué sur franceinfo Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes de Belfort.

franceinfo : Que pensez-vous de ce résultat ?

Jean-Paul Roland : On voit bien que c'est un long chemin pour parvenir à la validation de ce concert-test. On sait que l'on doit apporter des réponses scientifiques pour que notre secteur puisse enfin sortir de la léthargie dans laquelle il est depuis 14 mois. On est en relation avec nos confrères espagnols depuis la première séquence qu'ils avaient mise en place à l'automne dernier pour 500 personnes et on a suivi leur expérience avec 5 000 personnes. Restons optimistes, notre expérience a été validée priorité nationale, donc maintenant on n'attend plus que le top départ des ministères.

Qu'est-ce qui empêche la tenue de ce concert-test ?

Ce qui pêche, c'est que les pays ont des manières différentes d'appréhender cette pandémie. C'est au gouvernement que la décision appartient. Si on est pressé, c'est parce qu'on voit les échéances arriver et ce n'est pas tellement pour les Eurockéennes qui ont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi