Le concert du jubilé rappelle qu'Elizabeth II est une star de la pop culture

Elizabeth II, ici au mois de mai 2022. (Photo: via Associated Press)
Elizabeth II, ici au mois de mai 2022. (Photo: via Associated Press)

Elizabeth II, ici au mois de mai 2022. (Photo: via Associated Press)

JUBILE - De l’autre côté de la Manche, la bière n’a pas fini de couler à flots. Et pour cause, ce samedi 4 juin, les festivités organisées en l’honneur du jubilé de platine d’Elizabeth II se poursuivent avec, au programme de la soirée, un concert événement.

Ce concert, qu’il est possible de regarder en France sur Paris Première à partir de 21 heures, est baptisé “Platinum Party at the Palace″ et doit se jouer devant 22.000 personnes, dont les membres de la famille royale, pendant un peu plus de 2h30. La reine sera-t-elle présente?

Alors que la souveraine, qui fête ses soixante-dix ans sur le trône, a manqué les événements de la veille à cause d’un “certain inconfort” le premier jour, un de ses chouchous est, lui, la tête d’affiche du très attendu spectacle. C’est Elton John.

À ses côtés, d’autres grands noms de la musique britannique, comme le groupe de rock Queen, le chanteur de R’N’B Craig David et le représentant du Royaume-Uni à l’Eurovision 2022 Sam Ryder. D’autres très grandes stars de la musique internationales seront aussi de la partie. C’est le cas de Diana Ross, Nile Rodgers, Hans Zimmer ou encore Alicia Keys.

La programmation n’a pas vraiment de lien avec la monarchie britannique ni la reine d’Angleterre. La liste des artistes est dense, éclectique et surtout, composée d’un panel de stars qui nous rappelle cet autre statut d’Elizabeth II, celui d’icône, elle aussi, de la pop culture.

The Crown, Barbie, etc.

Depuis des décennies, la cheffe du Commonwealth fascine le cinéma, les séries télé, la musique et l’art. Helen Mirren a remporté l’Oscar de la meilleure actrice pour avoir interprété son rôle dans The Queen. La comédienne britannique Jeannette Charles en a, elle, fait son métier, comme en témoignent ses apparitions dans Austin Powers ou Y a-t-il un flic pour sauver la reine?. Quant à Claire Foy, Olivia Colman et (bientôt) Imelda Staunton, elles jouent son personnage à différentes de sa vie dans l’une des plus grosses productions de Netflix, The Crown.

Une source d’inspiration, jusque dans les jouets pour enfants. Comme beaucoup de stars, elle a désormais, elle aussi, une poupée Barbie à son effigie.

Tout cela sans compter sur le nombre de musiciens, qui comme les Sex Pistols, les Beatles ou plus récemment le rappeur Slowthai, ont composé sur elle. À l’instar d’Andy Warhol, on ne compte pas non plus le nombre d’artistes à lui avoir tiré le portrait.

Si indéniablement l’image d’Elizabeth II fait autant de bruit qu’une popstar, contrairement à une Olivia Rodrigo ou une Beyoncé, la reine reste en revanche très silencieuse sur les enjeux de société. Celle-ci a toujours été insensible aux questions de diversité et même indifférente au féminisme, selon le journaliste belgo-britannique Marc Roche, qui a publié au mois de mai dernier un livre intitulé Les Borgia à Buckingham. Elle n’a même rien dit “dans des moments importants de l’Histoire, ceux où il faut prendre position”, estime-t-il auprès de l’AFP.

À voir également sur Le HuffPost: À son jubilé, la reine acclamée au balcon de Buckingham palace

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles