Concert géant, course hippique... le programme du troisième jour du jubilé d'Elizabeth II

Elizabeth II au balcon du palais de Buckingham au premier jour de son jubilé, le 2 juin 2022. - AFP
Elizabeth II au balcon du palais de Buckingham au premier jour de son jubilé, le 2 juin 2022. - AFP

L'heure est à la musique, à la fête et à la célébration des talents pour ce troisième jour de célébration historique de 70 ans de règne de la reine Elizabeth II.

Après la solennité du service religieux qui lui a rendu hommage vendredi à la cathédrale Saint-Paul, sans la monarque de 96 ans, fatiguée, et le défilé militaire du premier jour avec son apparition au balcon de Buckingham palace, quelque 22.000 personnes sont attendues samedi soir à Londres pour un concert géant.

Queen, Diana Ross, Elton John, Alicia Keys...

Le groupe Queen + Adam Lambert ouvrira le concert organisé sur trois scènes devant Buckingham palace, créant une expérience à 360 degrés, et la diva américaine Diana Ross, 78 ans, y mettra un point final deux heures et demie plus tard, sa première performance live au Royaume-Uni depuis 15 ans.

Parmi les artistes et célébrités annoncés, Alicia Keys, Duran Duran, Andrea Bocelli, le compositeur Hans Zimmer (qui a notamment composé la bande originale du 25e James Bond), les chanteuses britanniques Ella Eyre, Mabel et Mimi Webb, le naturaliste David Attenborough, la championne de tennis Emma Raducanu, l'ex-footballeur David Beckham, l'actrice Julie Andrews...

Elton John a également enregistré un hommage spécial pour cette soirée célébrant l'apport du Royaume-Uni et des pays du Commonwealth à la musique, l'environnement, le sport et la comédie musicale, durant les 70 ans de règne d'une reine immensément populaire, mais de plus en plus absente en raison de sa santé déclinante.

Hommage prévue à la reine

Le prince Charles, 73 ans, héritier de la couronne, et son fils William, 39 ans, deuxième dans l'ordre de succession, devraient y rendre hommage à leur mère et grand-mère, qui compte regarder le concert à la télévision.

Passionnée de courses, Elizabeth II était initialement attendue samedi au célèbre Derby d'Epsom, l'une des plus prestigieuses courses hippiques au monde, à 30 km au sud de Londres. Mais le palais de Buckingham a indiqué vendredi sans autre détail qu'elle ne s'y rendrait pas. La reine, qui a du mal à marcher, pourrait y être représentée par des membres de la famille royale.

Joyeuse parenthèse d'unité patriotique dans un océan de morosité, les fêtes du jubilé durent jusqu'à dimanche, à la faveur d'un long week-end férié de quatre jours.

Parade prévue dimanche

La météo a jusqu'à présent coopéré, avec des températures montant jusqu'à 22 degrés à Londres vendredi. Mais la pluie est attendue dimanche dans le sud de l'Angleterre, alors que la dernier journée des festivités prévoit des dizaines de milliers de déjeuners en plein air entre voisins dans tout le pays.

Dimanche, une grande parade télévisée suivra en fin d'après-midi dans le centre de Londres avec quelque 10.000 participants - militaires, musiciens, danseurs, marionnettistes et autres artistes. Elle se terminera devant Buckingham palace, où le chanteur-auteur-compositeur Ed Sheeran, 31 ans, devrait chanter en l'honneur de la reine et le prince Philip, son époux décédé l'an dernier, sa célèbre ballade Perfect.

Santé déclinante

Symbole de stabilité dans un siècle de grands bouleversements, Elizabeth II était montée sur le trône à 25 ans, le 6 février 1952. Elle a traversé l'Histoire avec une constance et un dévouement dont les Britanniques, qui l'ont toujours connue, lui sont reconnaissants. Elle n'a jamais exprimé d'opinion.

Beaucoup des participants aux fêtes du jubilé avaient conscience que c'était peut-être l'une des dernières fois où ils verraient leur souveraine, dont la succession se prépare tranquillement, son fils Charles la représentant de plus en plus souvent.

En dépit de sa santé déclinante, Elizabeth II n'a aucune intention d'abdiquer, liée par la promesse qu'elle avait faite à 21 ans, à l'époque encore princesse, de servir ses sujets toute sa vie, un engagement qu'elle a rappelé encore cette année.

Mais dans cette période de transition, elle a aussi tenu à rassurer ses sujets.

"J'espère que les prochains jours permettront de réfléchir à tout ce qui a été accompli durant les 70 dernières années, alors que nous regardons vers l'avenir avec confiance et enthousiasme", a-t-elle écrit dans un court message au début des fêtes du jubilé. Une confiance qui s'étendra, elle l'espère, à ses héritiers.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles