Compteurs Linky : "Il n'y a pas et il n'y aura pas de hausse de facture", assure Enedis

·2 min de lecture

Les Français doivent-ils payer pour l’installation des compteurs Linky ? Invitée de l’émission "C’est arrivé cette semaine" sur Europe 1, samedi, Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis, affirme que ce coût est payé par l’entreprise et est "entièrement compensé par des économies de fonctionnement".

"Il n'y a pas et il n'y aura pas de hausse de la facture de nos clients liées aux compteurs Linky", martèle Marianne Laigneau. Lundi, un article paru dans Le Parisien avait créé la polémique : sept ans après le début de l’installation des compteurs Linky en France, les consommateurs devraient les rembourser via leurs factures d’électricité. La présidente du directoire d’Enedis, principal gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, a répondu samedi à cette controverse au micro de Frédéric Taddeï dans l’émission C’est arrivé cette semaine sur Europe 1.

Plus de 32 millions d’usagers seraient concernés par cette affaire. Selon les calculs du Parisien, les Français se verront prélever huit euros en plus sur leurs factures d’électricité annuelle à cause de l’installation des compteurs Linky. Une information vivement démentie par Emmanuel Wargon. "Les consommateurs ne paieront pas plus au titre de Linky", a déclaré la ministre déléguée à la Transition écologique, mardi, à l’Assemblée nationale en réponse au député LFI Adrien Quatennens.

4 milliards d'euros d'investissement pour Enedis

Marianne Laigneau l’avoue : "Concevoir, faire fabriquer et installer un compteur" Linky coûte "4 milliards d’euros à Enedis". Mais il est hors de question de faire payer les clients pour la présidente de l’entreprise. "Ce coût est intégralement compensé par les économies de fonctionnement", justifie-t-elle.

L'installation des compteurs Linky permet notamment à Enedis de limiter les déplacement...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles