Pourquoi les abonnés vont devoir rembourser leur compteur Linky ?

·2 min de lecture
Si les pouvoirs publics avaient affirmé que les compteurs Linky ne coûteraient pas un centime aux particuliers, ces derniers devront commencer à les rembourser dès 2022.

D'après les informations du Parisien, les consommateurs possédant un compteur Linky vont devoir commencer à rembourser leur boitier à partir de 2022. Explications.

C'est une information qui risque de faire grincer des dents. Selon le Parisien, les particuliers qui possèdent un compteur Linky vont devoir le rembourser dès 2022. En 2011, le ministre de l’Industrie et de l’Énergie de l'époque Éric Besson assurait pourtant que le nouveau compteur présenté comme une révolution technologique ne coûterait "pas un centime aux particuliers". Dix ans plus tard, alors qu'environ 32 millions de foyers (90% de foyers français) en sont équipés, la donne a bien changé. 

Alors qu'Enedis devait prendre en charge le déploiement de ces compteurs, les particuliers vont finalement devoir mettre la main à la poche pour rembourser ces compteurs intelligents. Le montant de l'addition s'élève à 5,7 milliards d’euros, selon les calculs de la Cour des comptes, ce qui représente environ 130 euros par foyer incluant la fabrication du compteur, sa mise en place et d'autres frais annexes.

Enedis paie 5,39 milliards d'euros, soit la quasi-totalité du déploiement des compteurs Linky, mais 10% de la somme provient de ses propres fonds et le reste vient d'un emprunt au taux très intéressant (0,77%) contracté auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI). Grâce à un mécanisme de "différé tarifaire", ce n'est pas l'entreprise qui remboursera la somme, mais bien les particuliers. 

15 euros supplémentaires chaque année pendant 7 ou 8 ans ?

Plusieurs centaines de milliers d'euros seront prélevées chaque année dès 2022, dans le but d'atteindre 2 milliards d'euros en 2030. Les 3,7 milliards d'euros manquant au calcul seront compensés par les économies générées grâce au compteur, selon la filiale détenu à 100% par EDF, qui avance également que le compteur, grâce à ses données récoltées et sa précision, permet aux ménages de faire des économies et de compenser les sommes évoquées. 

À LIRE AUSSI >>> Impôts 2021 : que faire si vous avez oublié de déclarer vos revenus ?

Mais selon une source proche du dossier citée par Le Point, si les gains ne sont pas assez intéressants, "c'est bien le consommateur et personne d'autre qui payera la différence. Il peut déjà se préparer à sortir jusqu'à quinze euros supplémentaires sur sa facture annuelle pour les sept ou huit prochaines années".

Avec ce montage financier et un taux d'intérêt de 4,6% appliqué au remboursement, Enedis devrait quant à elle se faire une marge de 2,8%, soit environ un demi-milliard d'euros. 

Ce contenu peut également vous intéresser :