Le compteur Linky menace-t-il le respect de la vie privée ?

France 2

Depuis les débuts du nouveau "compteur intelligent", en 2014, la fronde anti-Linky ne cesse de s'intensifier. Parmi les interrogations que soulève ce dispositif, celle-ci est partagée par la Cnil, la Commission nationale de l'informatique et des libertés : les compteurs Linky ne seraient-ils pas capables de relever des données personnelles en continu, telles que heure du lever, du coucher, volume d'eau chaude consommée par jour, nombre de personnes présentes dans le foyer... ? De vraies questions en matière de respect de la vie privée.

Qu'en est-il exactement ? Cet extrait d'un reportage à voir le 14 juin 2018 dans "Envoyé spécial" fait le point. Une fois par jour, le compteur communique vos données à Enedis. Elles sont consultables dans un espace sécurisé sur internet intitulé "Mon suivi de consommation". Les fournisseurs d'électricité (Engie, EDF ou Direct Energie) y ont accès elles aussi. Techniquement, ces entreprises peuvent donc savoir à quels moments vous êtes ou non présent chez vous.

Des données collectables toutes les 10 minutes : une atteinte à la vie privée, juge la Cnil

Des informations qui pourront être affinées dès le 1er juillet 2018 : la collecte des données, appelée "courbe de charge", se fera alors toutes les heures. Les compteurs Linky seraient même configurés pour les prélever toutes les 10 minutes, mais cette possibilité n'est pas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi