Le compteur Linky, un dispositif avantageux... mais pour qui ?

France 2

Quels sont les bénéfices promis par le système Linky ? Qu'en est-il pour la facture de l'usager ? Si l'installation du boîtier n'est pas payante, le coût du boîtier, 130 euros, est bel et bien à sa charge : il sera prélevé progressivement sur les factures des clients, via une taxe, à partir de 2021. C'est à cette date que son gestionnaire, le distributeur d'électricité Enedis, est censé réaliser des bénéfices grâce à ce dispositif. Et ces bénéfices devaient être de taille : en février 2018, la Cour des comptes les a estimés à 500 millions d'euros.

Le consommateur, de son côté, peut-il espérer une économie d'énergie ? La Cour des comptes a conclu que "le système n'apportera pas les bénéfices annoncés en ce qui concerne la maîtrise de la demande d'énergie". Pas d'économies en vue pour les consommateurs, donc.

En revanche, là encore, c'est pour Enedis que les économies sont attendues : le pilotage du réseau à distance pourrait lui permettre de fonctionner avec moins de personnel. Et ce, dans un contexte (big data, objets connectés, voitures électriques...) où la demande en électricité devrait exploser.

Linky, une étape essentielle vers un pays hyperconnecté

Les opposants au compteur Linky dénoncent une mainmise sur nos vies via une gestion globalisée de l'électricité. "Avec Linky, on espère mieux diriger la distribution d'électricité en fonction des besoins [et de ce qui] arrange la gestion globale du système. Pendant qu'on coupe votre chauffage pendant une heure sans que vous vous en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi