Comptage des manifestants : le cabinet Occurrence est-il lié à LREM ?

franceinfo

Après la manifestation dimanche 6 octobre à Paris contre l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, le cabinet Occurrence est remis en cause. Il est chargé depuis 2018 par plusieurs dizaines de médias, dont franceinfo, de compter les manifestants. Les attaques sont nombreuses, sur les réseaux sociaux comme en public. Lundi 7 octobre par exemple, le vice-président de la Manif pour tous, Albéric Dumont, a déclaré sur franceinfo qu'il aimerait "avoir la preuve" de la "soi-disant indépendance de ce cabinet"

Ces accusations ne sont pas nouvelles : elles ressortent régulièrement sur les réseaux sociaux. La Cellule Vrai du Faux fait le point.

"Aucun lien d’amitié" entre le patron d’Occurrence et Aurore Bergé

Selon Albéric Dumont, le président d’Occurrence, Assaël Adary, est "un ami d’Aurore Bergé, députée La République en marche [LREM] et défenseure acharnée de la 'PMA sans père'". Pourtant, tous les deux l'assurent : ils ne se connaissent pas. Le supposé lien d’amitié entre Assaël Adary et Aurore Bergé s’explique par un tweet publié le 13 mai 2017, en pleine campagne pour les élections législatives. Aurore Bergé n’est à l’époque pas encore élue députée de la 10e circonscription des Yvelines.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi