Le compromis (C8) : qui est Evelyne Bouix, la femme de Pierre Arditi ?

·1 min de lecture

Peut-on réellement faire confiance à un ami de trente ans ? Pas sûr. Alors qu’il a rendez-vous avec un acheteur pour signer le compromis de vente de son appartement, un acteur médiocre (Pierre Arditi) demande à un ami dramaturge tout aussi raté (Michel Leeb) de l’assister. Car ce dernier a au moins une qualité : il présente bien donc peut s’avérer rassurant, surtout dans un appartement vieillot où les relevés d’amiante et de plomb laissent à désirer. Mais l’arrivée du brave acheteur sème la panique puis la zizanie entre les deux compères et le rendez-vous tourne au fiasco !

La pièce Le compromis que diffuse ce soir C8, est dans cette période morose et anxiogène, un bon remède contre la déprime. Jouée en 2019 au Théâtre des Nouveautés, c'est la dernière dans laquelle on a pu voir Pierre Arditi, qui précédemment avait joué Le Tartuffe et Quelque part dans cette vie, en 2018. Mais cet amateur des planches aime aussi donner la réplique à celle qui partage sa vie depuis tant d'années, comme dans Le mensonge, comédie de Florian Zeller en 2015 : une certaine Evelyne Bouix.

Pierre Arditi épousa d'abord épousé en 1966 la comédienne Florence Giorgetti avec qui il a eu un fils, Frédéric, né le 19 juin 1969, devenu peintre comme son grand-père. Divorcé en 1978, il a été entre-temps l'amant de Barbara. En 1986, il devient le compagnon d'Evelyne Bouix qu'il épouse le 31 mai 2010, après plus de vingt-cinq ans de vie commune. Avec elle, il a élevé Salomé, la fille qu'Evelyne a eue avec le réalisateur (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Frédéric Beigbeder fait polémique après sa critique du livre de Léna Situations où il critique l'inculture de la youtubeuse
Où est passée Rachel Legrain-Trapani ? L'ancienne Miss France absente d'un livre sur... les Miss !
Valérie Damidot dévoile sa perte de poids : "Je suis trop contente ! "
Raphaël Enthoven : Nicolas Sarkozy n'apprécie pas sa description physique de Carla Bruni
Laura Laune : l'humoriste victime d'une incitation publique à la violence et à la haine de la part d'un "influenceur suivi par plus d’1,5 millions d’abonnés"