TOUT COMPRENDRE - Quels sont les bateaux de migrants au cœur de l'incident raciste à l'Assemblée?

TOUT COMPRENDRE - Quels sont les bateaux de migrants au cœur de l'incident raciste à l'Assemblée?
Le navire Ocean Viking est bloqué dans les eaux italiennes avec 234 migrants secourus par SOS Méditerranée depuis le 26 octobre 2022 - Nicolas TUCAT - AFP
Le navire Ocean Viking est bloqué dans les eaux italiennes avec 234 migrants secourus par SOS Méditerranée depuis le 26 octobre 2022 - Nicolas TUCAT - AFP

Des propos au cœur d'un tollé. Le député RN, Grégoire de Fournas, a lancé "Qu'il retourne en Afrique!" jeudi à l'Assemblée nationale, interrompant le député LFI Carlos Martens Bilongo, alors qu'il s'exprime sur "le drame de l'immigration clandestine". Accusé de racisme, l'élu d'extrême-droite se défend en assurant avoir réagi à l'évocation du bateau de migrants évoqué par le député insoumis. Mais de quel bateau s'agit-il?

• De quels bateaux est-il question?

Lors de son intervention dans l'hémicycle, le député insoumis fait précisément référence au navire Ocean Viking qui transporte actuellement 234 migrants, secourus par l'association humanitaire SOS Méditerranée.

Les rescapés ont tous été sauvés au cours de plusieurs interventions survenues dans les deux dernières semaines, dont la dernière date du 22 octobre. Parmi les migrants, on compte 40 mineurs non-accompagnés, dont un enfant de 3 ans.

Deux autres bateaux se trouvent également dans une situation similaire: l'Humanity 1, bateau allemand de l'ONG SOS Humanity, qui transporte 179 personnes, et le Geo Barents, navire de l'ONG Médecins sans frontière, sur lequel se trouvent 572 migrants.

• Quelles sont les ONG affrétant les navires?

Créée en 2015, SOS Méditerranée est une ONG civile européenne venant en aide aux migrants qui tentent de traverser la mer pour gagner l'Europe. Elle leur porte secours avec son bateau Ocean Viking, les prend en charge et "leur donne la parole" afin qu'ils témoignent de la "crise humanitaire en mer Méditerranée", selon leur site.

L'ONG SOS Humanity, d'abord membre de SOS Méditerranée, fait cavalier seul depuis fin 2021. Elle continue depuis août 2022 de secourir des migrants en mer Méditerranée avec le navire Humanity 1 et de les prendre en charge.

• Pourquoi la France est concernée?

Bloqué en mer depuis le 26 octobre, l'Ocean Viking a lancé un appel à l'aide jeudi en direction de pays proches, notamment la France, en plus de l'Espagne et de la Grèce.

Le navire s'inquiète d'un changement de temps, il redoute un "vent fort et des hautes vagues", et demande à pouvoir accoster en lieu sûr. Il assure également que "les provisions commencent à manquer" à bord.

Les trois bateaux attendent tous l'autorisation pour débarquer, alors qu'ils ont aussi sollicité l'Italie et Malte, sans réponse.

• Quelle est la position du ministère de l'Intérieur?

De son côté, le quai d'Orsay estime que c'est à l'Italie de se charger d'accueillir les migrants, le bateau étant situé dans les eaux italiennes. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a assuré ce vendredi sur BFMTV qu'il ne "dout(ait) pas" que Rome allait accueillir Ocean Viking.

"Le droit international est très clair: quand un bateau demande à accoster avec des naufragés à bord, c'est le port le plus sûr le plus proche qui doit l'accueillir, en l'occurrence l'Italie", a-t-il clamé, précisant avoir échangé sur le sujet avec son homologue italien.

• Qu'en dit l'Italie?

L'Italie, dont le nouvel exécutif avait fait campagne en promettant de "stopper les migrants", estime pour sa part que c'est à la Norvège ou à l'Allemagne de prendre en charge l'Ocean Viking, le bateau étant placé sous les pavillons de ces deux pays. La Première ministre Giorgia Meloni ne s'est, en revanche, pas exprimée personnellement sur le sujet.

Le ministère de l'Intérieur envisage d'interdire l'entrée dans les eaux territoriales des navires Ocean Viking et Geo Parents. Une directive a déjà été émise afin d'en avertir la police italienne et les autorités portuaires.

D'après le ministère italien de l'Intérieur, 85.991 personnes sont arrivées par la mer en Italie entre le 1er janvier et le 2 novembre 2022.

Article original publié sur BFMTV.com